Fabrication de tambour chamanique

Oyé Oyé chers humains connectés au mieux être du monde et de la planète 🙂
 
Je suis très heureuse de vous proposer ce stage pour fabriquer son propre tambour chamanique !
Cet instrument intuitif et thérapeutique qui agit sur tous nos corps, le physique et les subtils, un ami pour la vie 🙂
 
Le dimanche 3 juin de 9h à 19h à St Roman la Virvée 33240, à une demie heure de Bordeaux
 
Nous pouvons accueillir 10 personnes maximum alors si vous sentez l’appel du tambour, écoutez le et foncez !
Ce stage est ouvert à toutes personnes en quête de soi et qui a envie d’avoir le coeur qui bat <3
 
Le tambour est un outil d’ouverture, de guérison, de libération, de vie, de purification, de profondeur, de guidance, d’ancrage et de voyage 🙂
Il nous connecte à notre âme et à nos guides spirituels. Il nous ramène à la source, la notre et celle du grand tout 🙂
C’est un instrument magique qui résonnera le guérisseur et le guerrier de lumière qui est en vous.
Chaque tambour est aussi unique que son créateur ♥
Vous repartez le soir avec votre tambour et votre mailloche ! 
 
Infos et inscriptions: Caro 06 03 62 08 40
 
NB: Un acompte de 50€ sera demandé pour réserver votre place, à envoyer au Haricot Vivant, 15 av. de Pinsan, 33370 Artigues, à l’ordre du Haricot Vivant.
 

Les vertues, qualités, caractéristiques du tambour chamanique

Le tambour rééquilibre et synchronise les deux hémisphères cérébraux, ce qui fait un bien fou 🙂

Dans nos pays occidentaux, modernes, c’est le cerveau gauche qui domine, celui qui est dans le mental, l’intellect, le contrôle, le calcul, la raison. Des recherches sur les ondes cérébrales ont montré que le rythme bêta, qui correspond à l’activité du cerveau gauche, fait place à des rythmes plus lents (alpha, delta et thêta) dès que le tambour bat. Ce qui permet de sortir de cette dominante des fonctions cérébrales gauches et de jouir des fonctions du cerveau droit qui englobe notamment la créativité, l’imagination, la réceptivité, l’intuition, la spontanéité. Ces rythmes correspondent à l’état méditatif ou de transe dans lequel le cerveau droit fonctionne pleinement.

Le tambour nous ancre à la Terre, notre Terre Mère. 

Le tambour nous ramène à la source de la vie, notre propre source et celle du grand Tout.

Le tambour nous connecte à notre âme, notre être profond, notre être divin, notre être sacré.

Le tambour est une médecine ancestrale capable d’amener nos différents corps vers l’auto-guérison. Il amorce, déclenche la guérison intérieure et extérieure, ses vibrations traverse l’espace et le temps.

Le tambour augmente notre taux vibratoire, en nous libérant des énergies lourdes et basses qui sont en nous, sur nous ou autour de nous, que ce soit nos propres émotions et pensées ou celles des autres que l’on transporte. Il nous recentre et nous réaligne.

Le tambour est un outil pour la connaissance de soi et de l’univers, du « connais toi toi même et tu connaîtras l’univers »

Le tambour ouvre et élargit notre conscience. En nous mettant sur les rythmes cérébraux plus lents, nous entrons facilement en état modifié de conscience et là nous découvrons d’autres dimensions, de nous même, de la vie et c’est le début d’une grande aventure d’une façon de voir la vie beaucoup plus grande. Le monde spirituel ou monde des esprits est une rencontre qui change la vie !

Le tambour est un outil spirituel fantastique.

La médecine du tambour chamanique est très puissante, elle considère la maladie comme un signe de l’ignorance ou de l’oubli momentané de notre nature divine : Chacun de nous a le pouvoir et la responsabilité de se guérir, d’être son propre chamane.

Le son du tambour est passerelle entre la Nature et la Spiritualité qui permet un état d’harmonie entre les différents mondes qui nous entourent et notre propre monde intérieur.

Le tambour permet de connecter le super héros qui est en nous !

Le tambour est instrument intuitif, nul besoin d’être musicien pour en jouer, tout le monde peut entrer en contact avec le jeu du tambour qui consiste surtout à se laisser guider, par le tambour lui même et notre corps qu’on laissera libre de mouvement, en essayant petit à petit de ne plus prêter attention à ce que notre mental peut raconter. On pourra le rassurer avant de jouer, puis rester centré sur notre connexion avec le tambour, le grand tout 🙂

Share Now

Related Post

'